Prix du bois : quelle évolution au cours du premier trimestre 2019 ?

Publié le Dimanche 29 Septembre 2019 et mis à jour le Vendredi 27 Septembre 2019 - Les actualités du Bois

Le bois est très populaire en France et on peut se demander si cet engouement ne risque pas de faire considérablement augmenter les prix. A en croire les derniers chiffres en notre possession, ce n’est pas vraiment le cas.

prix du bois evolution 2020

On le sait, le bois est la plus populaire des énergies renouvelables en France. Présente massivement sur le territoire, cette ressource est de plus gérée avec sagesse. On peut donc raisonnablement estimer qu’elle ne deviendra jamais une denrée rare. Mais est-ce que la pression sur la demande peut tout de même faire augmenter les prix ?

Une fluctuation mesurée sur les dernières années

Si l’on jette un œil dans le rétroviseur, on constate que les prix du bois bûche comme du pellet n’ont pas énormément évolué :

  • le prix d’un sac de granulés de bois de 15kg était situé entre 4,73 € et 5,20 € en 2013, il se paie entre 4,30 et 5 € aujourd’hui ;
  • le prix moyen d’un stère de bois de chauffage était d’environ 67 euros en 2013, il est d’environ 62 euros aujourd’hui.

Sur cette période, on constate donc même, au lieu d’une augmentation, un léger tassement des prix. Toutefois, ces prix ont aussi été plus élevés, par moment, au cours des années précédentes, même si la fluctuation est généralement restée très mesurée. 

En 2019, une situation relativement stable

Nous manquons encore de chiffres précis pour évaluer l’évolution du prix du bois au cours du premier trimestre 2019. Il est toutefois acquis que la fluctuation restera très mesurée, à l’image de ce qui a pu être constaté au cours des années précédentes. 

Ainsi, les prix du pellet ont légèrement diminué dans le courant de l’année, passant de 5 euros le sac à 4,72 euros. Mais ils sont à présent revenus à peu près à leur niveau du début d’année (4,96 euros). Le stère de bois, elle, a connu généralement une légère diminution de son prix au premier trimestre (de 2 à 4%) par rapport au trimestre précédent. Les chiffres pour le deuxième trimestre ne sont pas encore disponibles. 

Surveiller la qualité en plus du prix

Si le prix de votre combustible a évidemment une importance, il ne faut pas pour autant négliger sa qualité. Celle-ci dépend principalement de l’essence de bois utilisée et de son taux d’humidité. 

Ainsi, pour du bois bûche, on choisira de préférence du bois issu d’essences de feuillus durs, comme :

  • le chêne ;
  • le charme ;
  • le hêtre ;
  • etc.

Pour le pellet, par contre, le bois de résineux est le plus souvent utilisé, pour la bonne raison qu’il permet d’agglomérer les granulés sans avoir recours à des additifs synthétiques. 

Le taux d’humidité a également une grande importance : il sera de moins de 20% pour un bois bûche de qualité et de moins de 10% pour des granulés de bois. Que vous choisissiez du pellet ou des bûches de bois, vous obtenez cette qualité supérieure en faisant appel à Total

Au-delà de la qualité de nos produits, nous vous offrons également un service de livraison performant, qui limite au maximum vos efforts de manutention. En effet, nous conduisons vos palettes de bois ou de pellets au plus près de votre lieu de stockage.