Prix du fioul domestique : quelle évolution au mois de juin 2020 ?

Publié le Tuesday, July 7, 2020 et mis à jour le Thursday, July 23, 2020 - Les actualités du Prix des énergies

Après un léger rebond en mai, les prix du fioul domestique sont légèrement repartis à la baisse au cours du mois de juin. Nous vous détaillons cette évolution et vous en expliquons les raisons.

prix du fioul premier semestre 2020

Chaque mois, nous vous proposons une rétrospective des prix du fioul. Cela permet de remettre en perspective l’évolution des prix et d’en comprendre les raisons.

Des mois de baisse du prix du fioul

Principalement déterminé par le cours du pétrole, le prix du fioul a connu une chute constante depuis le début de cette année. En cause, bien évidemment : la pandémie de coronavirus. Celle-ci a en effet contribué à réduire considérablement la demande en pétrole dans le monde entier et donc, en vertu de la loi de l’offre et de la demande, à faire baisser le cours du brut.

Ce mouvement a connu son point culminant durant le mois d’avril, lorsque le baril a atteint le prix de 16 dollars. Ce niveau n’avait plus été atteint depuis plus de 20 ans. Dans la première quinzaine du mois de mai, les prix sont toutefois repartis à la hausse, laissant entrevoir un retour à une certaine stabilité.

Tendance à la baisse en juin

Cette augmentation des prix, liée autant à la décision de l’OPEP+ de limiter drastiquement sa production en mai et en juin qu’au déconfinement en cours dans plusieurs régions du monde, a néanmoins été de courte durée.

En effet, depuis la mi-mai, une légère baisse des prix du fioul a été constatée. Ce mouvement s’est poursuivi tout au long du mois de juin.

SEMAINE

PRIX/1000 LITRES

VARIATION

Semaine du 1er juin

730 €

/

Semaine du 8 juin

728 €

-2 €

Semaine du 15 juin

720 €

-8 €

Semaine du 22 juin

720 €

=

Semaine du 29 juin

714 €

-7 €

 

Cette diminution des prix n’est toutefois pas d’une grande ampleur. Ainsi, entre le début et la fin de la période, les prix du fioul n’ont diminué que de 16 euros pour 1000 litres. La plus importante baisse de prix est intervenue la semaine du 15 juin, lorsque les prix ont baissé de 8€/1000 litres.

L’influence des stocks américains

Plusieurs facteurs permettent d’expliquer cette nouvelle baisse des prix. Tout d’abord, la situation sanitaire reste très préoccupante dans certaines parties du monde, comme sur le continent américain, où le coronavirus continue de progresser. L’émergence de nouveaux foyers d’infection, en Asie mais aussi en Europe, incite en outre les marchés à conserver une forme de prudence.

En outre, les stocks américains de pétrole ont atteint, au cours du mois de juin, des niveaux encore jamais vus. Le record de la quantité de pétrole stockée aux États-Unis a ainsi été battu à plusieurs reprises durant le mois écoulé. Or, le niveau des stocks américains est un bon indicateur de la demande aux yeux du marché : lorsque les réserves gonflent, cela signifie que la demande est en baisse. Les prix ont alors tendance à chuter.

L’incertitude reste donc encore importante sur le marché pétrolier et il est très difficile de prévoir dans quelle direction iront le cours du brut et le prix du fioul durant les prochaines semaines.