Profitez du mois de septembre pour faire ramoner votre cheminée

Publié le Jeudi 19 Septembre 2019 et mis à jour le Lundi 23 Septembre 2019 - Les actualités du Entretien de vos équipements

Avant le début de la saison de chauffe, le moment est idéal pour effectuer un ramonage de votre cheminée. Cette opération, qui est obligatoire, a une influence sur les performances de votre installation et garantit la sécurité des occupants du logement.

Ramonage cheminée

L’automne arrive et, avec cette saison, revient aussi la nécessité de relancer vos installations de chauffage. Si vous vous chauffez au bois, il est particulièrement important de faire vérifier l’état de l’ensemble de votre installation avant d’aborder la saison de chauffe. L’un des éléments les plus importants, dans ce cadre, est de faire ramoner votre cheminée.   

Pourquoi ramoner votre cheminée ?

Le processus de combustion, qu’il s’agisse de bois ou de tout autre combustible, génère inévitablement des émissions de gaz et de particules imbrûlées. Une partie de celles-ci – suie, cendres, etc. – se dépose dans la cheminée lors de l’évacuation des fumées. Or, leur accumulation peut représenter un danger :

  • elles peuvent obstruer le conduit et conduire à l’émission, dans le logement, de monoxyde de carbone, un gaz potentiellement mortel ;
  • elles peuvent s’enflammer et provoquer des feux de cheminée.

Au-delà de cet aspect sécurité, le ramonage présente également d’autres avantages :

  • il maintient votre installation dans un bon état général ;
  • il améliore le tirage et permet donc un meilleur rendement ;
  • en conséquence, il limite les émissions de gaz polluants et réduit la consommation de 7 à 10%.

Au-delà de ces aspects, notez que le ramonage est une obligation légale. Elle est fixée par le règlement sanitaire départemental de votre commune de résidence. Un minimum d’un ramonage par an est nécessaire mais, en général, ces règlements exigent deux ramonages annuels.

Pourquoi effectuer un ramonage maintenant ?

Il est toujours préférable de commencer la saison de chauffe avec une installation en parfait été de marche. C’est l’une des raisons qui expliquent pourquoi le mois de septembre est tout indiqué pour réaliser le ramonage de votre cheminée

En outre, à cette époque de l’année, les ramoneurs ou spécialistes de la fumisterie sont généralement plus disponibles qu’au cœur de l’hiver, lorsqu’ils doivent souvent intervenir en urgence pour dépanner les utilisateurs d’un chauffage au bois.

Comment ramoner ?

Notez que le ramonage qui est exigé par les règlement départementaux sont le plus souvent des ramonages mécaniques. Ce type de ramonage est une opération manuelle, réalisée grâce à une petite brosse métallique, appelée hérisson, qui est fixée au bout de tiges attachées les unes aux autres afin de pouvoir nettoyer l’ensemble de la cheminée. 

Dans le commerce, on trouve facilement des « bûches de ramonage ». Celles-ci ne suffisent toutefois pas à ramoner correctement une cheminée. En cas d’incendie ou d’autre problème, seul le certificat remis par le ramoneur professionnel qui effectuera l’opération aura une valeur auprès de votre assureur.