Quand et pourquoi remplacer son poêle à bois ?

Publié le Monday, May 17, 2021 et mis à jour le Tuesday, June 8, 2021 - Les actualités du Poêles

Le poêle à bois est un appareil de chauffage qui présente l’avantage d’être performant et écologique. Mais quelle est la durée de vie d’un poêle à bois et quelles sont les raisons d’en changer ?

Changer poêle à bois

Le poêle à bois est un appareil de chauffage qui séduit de plus en plus. Alimenté par des bûches de bois traditionnel ou par des granulés, le poêle à bois est un appareil qui offre un excellent confort de chauffe tout en créant une atmosphère conviviale grâce à ses flammes. Quand changer son poêle à bois, et pour quelles raisons ?

Quand changer son poêle à bois ?

L’acquisition d’un poêle à bois est un excellent investissement. Ces appareils de chauffage robustes et performants sont conçus pour durer. Un contrôle et un entretien réguliers de votre appareil par un professionnel lui assurera une belle longévité.

La durée de vie moyenne d’un poêle à bois est comprise entre 15 et 20 ans, mais si votre appareil montre des signes de faiblesse avant cela ou s’il ne vous convient plus, il peut être intéressant de le remplacer.

Pourquoi changer son poêle à bois ?

Différentes raisons peuvent vous pousser à remplacer votre poêle à bois. Tour d’horizon de ces motifs.

Le rendement de votre poêle est insuffisant

Les poêles les plus récents offrent aujourd’hui de meilleures performances que leurs homologues plus âgés. En outre, tous les types de poêles n’offrent pas le même rendement, entre les poêles à bûches, à pellets ou à accumulation. Un appareil de chauffage plus moderne sera garant de meilleures performances.

Vous souhaitez un appareil plus confortable

Vous voulez conserver un poêle à bois mais vous préférez un appareil de chauffage plus moderne, avec plus d’autonomie ? Si vous en avez assez de devoir vous faire livrer vos bûches, de devoir les stocker, et d’alimenter régulièrement votre poêle, un poêle à granulés peut être une excellente solution. La livraison et le stockage de ce combustible est plus facile et plus propre. Et les poêles à granulés offrent une longue autonomie en plus de bonnes performances.

Le design ne vous convient plus

Vous souhaitez vous doter d’un appareil de chauffage qui allie performances élevées et allure esthétique ? C’est tout à fait possible. Avec leur design contemporain élégant, les poêles à bois modernes trouveront parfaitement leur place dans un intérieur actuel. Mais vous pouvez aussi opter pour un poêle à bois avec un style plus classique si vous êtes adepte d’une déco rustique.

Les différents types de poêles à bois

On trouve trois types de poêles à bois : les poêles à bûches, les poêles à granulés ou à pellets, et les poêles à accumulation.

Le poêle à bûches

Les poêles à bûches sont les modèles de poêles les plus anciens. Fabriqués en acier ou en fonte, ils offrent un rendement assez élevé de l’ordre de 70 à 85 %. Leur autonomie de chauffage est de quelques heures, et leur inertie thermique assez limitée. Les bûches traditionnelles et les bûches de bois compressé peuvent toutes deux servir de combustibles.

Le poêle à granules

Les poêles à granules – aussi appelés poêles à pellets – sont eux aussi fabriqués en acier ou en fonte. Ils offrent un rendement supérieur à 85 %, et un meilleur confort d’utilisation. L’alimentation automatique en granulés leur assure jusqu’à 72 heures d’autonomie, et le démarrage automatique permet de régler l’appareil pour qu’il se déclenche seul à l’heure souhaitée. Au niveau sanitaire, le poêle à granulés émet aussi moins de particules fines et les granulés produisent peu de cendres.

Le poêle à accumulation

Les poêles à accumulation sont fabriqués en fonte ou à partir d’autres matériaux très résistants à la chaleur. Ils garantissent une bonne autonomie, des rendements compris entre 80 et 90 % et une inertie thermique importante. C’est le type de poêle le plus cher, mais c’est aussi le plus performant. Le poêle à accumulation utilise des combustibles de type bûches de bois.