Quelle distance de sécurité entre votre poêle à bois et le mur ?

Publié le Jeudi 9 Mai 2019 - Les actualités du Poêles

Il est particulièrement important de respecter une distance suffisante entre le poêle à bois ou à granulés et le mur le plus proche. Ceci permet en effet d’éviter tout risque d’incendie.

Quelle distance de sécurité entre votre poêle à bois et le mur ?

L’utilisation d’un poêle à bois ou à granulés requiert toujours la mise en place d’une série de mesures de sécurité. Même si les appareils sont aujourd’hui plus sûrs qu’ils ne l’étaient dans le passé, ils émettent toujours une chaleur importante et doivent donc être installés correctement. Parmi les éléments auxquels il faut être attentif, le respect d’une distance suffisante entre le poêle et le mur le plus proche est particulièrement important.

Dans une situation classique : 3 fois le diamètre du conduit

La règle de base pour savoir à quelle distance du mur doit se trouver le poêle est mentionnée dans la norme NF DTU 24.1 P1/A1. Celle-ci préconise de placer le poêle à une distance trois fois supérieure au diamètre du conduit d’évacuation des fumées, avec une distance minimale entre le mur et le poêle de 37,5 cm.

Ainsi, en fonction de votre modèle de poêle, la distance minimale pourra varier :

  • conduit de 80 mm : 37,5 cm (la distance minimale) ;
  • conduit de 100 mm : 37,5 cm (la distance minimale) ;
  • conduit de 125 mm : 37,5 cm (la distance minimale) ;
  • conduit de 150 mm : 45 cm ;
  • conduit de 180 mm : 54 cm ;
  • conduit de 200 mm : 60 cm.

Avec un mur protégé : 1,5 fois le diamètre du conduit

Il est possible de réduire cette distance conseillée entre le mur et le poêle. Pour ce faire, vous devez installer une protection sur le mur situé derrière votre poêle. Il existe différentes sortes de protection :

  • écran thermique ;
  • plaque de silicate de calcium ;
  • plaque d’acier ou d’aluminium.

Les matériaux utilisés pour la construction du mur arrière peuvent aussi être plus résistants à la chaleur qu’une simple plaque de plâtre : plaques ignifuges, béton cellulaire, briques réfractaires, briques en terre compressée, etc.

Si vous disposez de ce type de protection, vous pouvez réduire la distance entre le mur et le poêle à 1,5 fois le diamètre du conduit. Une distance minimale de 20 cm doit toutefois toujours être respectée. En fonction de votre appareil, les longueurs minimales seront donc réduites :

  • conduit de 80 mm : 20 cm (la distance minimale) ;
  • conduit de 100 mm : 20 cm (la distance minimale) ;
  • conduit de 125 mm : 20 cm (la distance minimale) ;
  • conduit de 150 mm : 22 cm ;
  • conduit de 180 mm : 27 cm ;
  • conduit de 200 mm : 30 cm.

Avec un conduit protégé : 1 fois le diamètre du conduit

Il est également possible de protéger le conduit d’évacuation, notamment avec un habillage ventilé en inox qui protégera mieux encore le mur de la chaleur émise par votre installation de chauffage.

Dans ce cas, le calcul de la distance entre votre appareil et le mur sera encore simplifié, puisqu’une distance équivalente à une fois le diamètre du conduit sera suffisante.