Quels sont les différents types de chaudière à bois ?

Publié le Friday, May 3, 2019 et mis à jour le Tuesday, September 8, 2020 - Les actualités du Poêles

A bois, à pellets, automatiques ou non… Les chaudières à bois se déclinent en nombreux modèles différents. Nous vous détaillons leur fonctionnement, ainsi que leurs avantages et inconvénients.

Les différents types de chaudière à bois

Les combustibles traditionnels comme le fioul et le gaz ne sont plus les seuls qu’on puisse utiliser dans des appareils de chauffage central comme les chaudières. Aujourd’hui, de nombreux modèles de chaudières à bois et à pellets ont envahi le marché. Ils offrent des performances et un confort proches ou équivalents aux chaudières fonctionnant au gaz ou au fioul. Mais comment faire son choix parmi les modèles existants ?

Les chaudières à bûches

La chaudière à bûches classique fonctionne comme un poêle de grande capacité. La chaleur produite dans le foyer sert à chauffer un liquide caloriporteur qui est ensuite transporté vers les radiateurs. Contrairement à d’autres modèles, la chaudière à bûches conventionnelle n’est pas automatisée : vous devrez donc recharger le foyer vous-même et vous occuper du décendrage, une fois par semaine.

Si vous optez pour ce modèle, plus économique que d’autres, veillez toutefois à :

  • choisir une chaudière qui permet un chargement facile et en grande quantité des bûches de bois ;
  • installer éventuellement un ballon d’eau, qui permettra de stocker plus longtemps l’eau chaude et de mieux réguler la température des radiateurs.

Les chaudières à bois automatiques

Automatisé, ce type de chaudière offre également d’autres avantages qui peuvent vous faire bénéficier d’un confort proche de celui offert par les chaudières à énergies fossiles :

  • peu de risque d’encrassement et de surchauffe ;
  • l’air nécessaire la combustion est amené automatiquement dans le corps de chauffe et son débit est adapté en fonction des besoins ;
  • le décendrage est parfois lui aussi automatisé.

Les chaudières à bois automatiques acceptent plusieurs combustibles : plaquettes de bois, bois déchiqueté, granulés et, parfois, bûches de bois.

Les chaudières à granulés

Très populaires, ces installations automatisées offrent la même sérénité qu’une chaudière au fioul ou au gaz. Comme pour les chaudières à bois automatiques, un silo accueille les granulés, qui sont injectés, au gré des besoins, dans la chaudière. Les chaudières à granulés offrent un très bon rendement (entre 80 et 97%) et peuvent atteindre une puissance de plusieurs mégawatts.

Les chaudières automatiques à plaquettes

Alimentées par du bois déchiquetté compressé en plaquettes ou de la sciure, les chaudières automatiques à plaquettes offrent également un rendement intéressant (jusqu’à 94%) et une puissance pouvant s’élever à plusieurs mégawatts. Elles sont donc régulièrement installées dans des collectivités ou des immeubles.

Leur autonomie peut s’étendre à plusieurs mois, mais il faut disposer d’espace pour stocker le combustible nécessaire.

Notez que les chaudières automatiques à plaquettes ainsi que les chaudières à granulés représentent un coût relativement important : de 15.000 à 30.000 euros. Toutefois, différentes aides peuvent vous être accordées pour l’achat et l’installation de ces équipements particulièrement écologiques.