Qu’est-ce qu’un chauffage d’appoint ?

Publié le Mercredi 19 Juin 2019 - Les actualités du Chaudières

Bien utiles pour réchauffer rapidement une pièce, les chauffages d’appoint peuvent fonctionner avec de nombreuses énergies différentes. Nous vous détaillons le fonctionnement de ces appareils, leurs avantages et inconvénients.

Tout savoir sur le chauffage d'appoint

Dans les maisons moins bien isolées ou les pièces qui ne sont pas reliées au chauffage central, l’utilisation d’un chauffage d’appoint peut être très utile. Mais que signifie exactement ce terme ?

Un complément au chauffage central

Dans la plupart des maisons modernes est aujourd’hui installé un système de chauffage central. Le principe est simple : une chaudière chauffe un liquide caloriporteur qui est lui même diffusé dans un réseau de circuits et, finalement, des radiateurs qui permettent de chauffer les différentes pièces du logement.

Ces chaudières peuvent fonctionner avec une grande variété de combustibles :

  • bûches ;
  • granulés de bois ;
  • fioul ;
  • gaz ;
  • etc.

Toutefois, il arrive que certains bâtiments soient moins bien isolés ou que le chauffage central ne soit pas suffisamment performant pour chauffer rapidement une pièce, comme une salle de bains par exemple. Dans ce cas, l’utilisation d’un chauffage d’appoint est idéale.

Des chauffages mobiles et indépendants

Bien souvent, les chauffages d’appoint fonctionnent à l’électricité. On en trouve toutefois également qui utilisent du gaz ou du pétrole. La principale caractéristique de ces équipements est qu’ils peuvent être déplacés d’une pièce à l’autre au gré des besoins des occupants du logement.

En outre, les chauffages d’appoint ne doivent pas être reliés à une installation fixe et sont donc très simples à placer. Ce n’est pas le cas des appareils qui doivent évacuer des fumées de combustion par exemple.

Les besoins en chaleur des habitants d’une maison peuvent beaucoup évoluer en fonction des saisons. Ainsi, si vous éteignez votre chauffage au printemps mais que la température reste fraîche durant certaines journées, l’utilisation d’un chauffage d’appoint sera particulièrement utile. 

Les différents types de chauffage d’appoint

Nous le disions, les chauffages d’appoint se distinguent d’abord par le type d’énergie qu’ils utilisent.

Les chauffages d’appoint électriques

Les radiateurs électriques constituent l’essentiel du marché actuel. Ils utilisent des techniques diverses :

  • les convecteurs chauffent l’air froid qui s’engouffre dans le bas du radiateur et le rejettent par le haut ;
  • les radiateurs à bain d’huile chauffent ce liquide caloriporteur qui a pour principale qualité de rester chaud longtemps, même une fois éteint ;
  • les radiateurs soufflants qui utilisent un ventilateur placé derrière une résistance ;
  • les radiateurs en céramique qui chauffent par rayonnement ;
  • etc.    

Les chauffages d’appoint au gaz

Les chauffages d’appoint au gaz peuvent également utiliser des techniques diverses :

  • par catalyse ;
  • par infrarouge ;
  • par infrableu.

Les chauffages d’appoint au pétrole

De moins en moins répandus, les chauffages au pétrole sont tout de même encore utilisés dans certains foyers. Dans la masse de radiateurs au pétrole disponibles, on peut relever les poêles à mèche ou les poêles électroniques, qui peuvent être programmés de manière plus fine.