Rénovation énergétique : vers une augmentation des aides de l’État ?

Publié le Samedi 28 Septembre 2019 - Les actualités du Economies d'énergie

Les Certificats d’Économie d’Énergie ont été mis en place en 2005 et constituent  aujourd’hui l’un des principaux leviers pour financer les aides à la rénovation énergétique. Ce dispositif pourrait-il donner droit prochainement à des aides d’un montant plus élevé ?

Rénovation énergétique

Aujourd’hui, vous pouvez facilement financer vos travaux de rénovation énergétique. Dans un contexte où les efforts pour réduire la consommation énergétique se multiplient, on peut se demander si ces aides financières sont suseptibles d'augmenter. 

Le mécanisme des Certificats d’Économie d’Énergie, qu’est-ce que c’est ?

Entré en vigueur depuis 2005, le dispositif des Certificats d’Économie d’Énergie constitue le principal levier pour financer les travaux de rénovation énergétique des particuliers. Ils concernent en priorité les fournisseurs d’énergie – appelés « obligés » – qui sont contraints de réaliser des économies d’énergie.

Ils peuvent le faire de plusieurs manières :

  • en faisant des économies sur leurs propres installations ;
  • en incitant leurs clients à en faire grâce à des aides.

S’ils ne parviennent pas à réaliser ces économies d’énergie, les fournisseurs doivent payer une surtaxe à l’État. 

Une prolongation du dispositif jusqu’en 2021

Quatre « périodes d’obligation » ont jusqu’ici été définies, et la dernière devait se terminer en 2020. Elle vient toutefois d’être prolongée d’un an, jusqu’en 2021. A cette occasion, l’objectif d’économie d’énergie a également été rehaussé, passant de 1.600 TWhc à 2.133 TWhc.

Cette prolongation signifie évidemment le maintien des différents programmes d’aides à la rénovation portés par les fournisseurs d’énergie comme Total. Nous vous rappelons que vous pouvez bénéficier d’aides allant jusqu’à 5.500 euros pour une série de travaux de rénovation énergétique. Pour évaluer le montant des aides auxquelles vous pourriez avoir droit, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de notre partenaire L’énergie tout compris

Pas d’augmentation des aides prévue

Si la quatrième période d’obligation a donc été prolongée, et que les périodes suivantes se dessinent également à l’horizon, aucune annonce n’a été faite quant à une éventuelle hausse des aides à la rénovation énergétique. Les primes que vous pouvez obtenir via le programme Mon énergie tout compris autant que celles de l’ANAH ne devraient donc pas énormément évoluer au cours des prochains mois. 

Le programme Mon énergie tout compris ne consiste pas simplement à vous offrir des primes pour faciliter la réalisation de vos travaux de rénovation énergétique. Il s’agit en réalité d’un véritable service d’accompagnement, qui vous aide à identifier les travaux à réaliser en priorité, vous permet de profiter d’aides complémentaires comme le prêt à taux zéro ou le crédit d’impôt sur la transition énergétique. Grâce à lui, vous maximisez donc vos économies et vous vous offrez la possibilité de moins consommer, ce qui est bon à la fois pour votre portefeuille et pour la planète.