Les étapes de votre raccordement ERDF ou GRDF

En tant que particulier, comment gérer son raccordement aux réseaux ERDF (aujourd’hui Enedis) et GRDF ? C’est simple : découvrez les quelques étapes qui vous permettront de profiter du gaz et de l’électricité à votre domicile.

Votre raccordement au réseau électrique

Le raccordement ERDF ou GRDF fait souvent figure d’épouvantail pour les particuliers. Pourtant, vous pouvez vous raccorder au réseau électrique, aujourd’hui appelé Enedis, ou au réseau de gaz en suivant quatre étapes simples.

 

1. Votre raccordement ERDF ou GRDF

Votre raccordement électrique assuré par ERDF/GRDF

La première étape de votre raccordement ERDF consiste à faire une demande complète auprès d'ERDF. Pour cela, deux possibilités :

  • Vous vous chargez vous-même des démarches en complétant un dossier auprès d'ERDF (avec copie de l’autorisation d’urbanisme, plan de la situation de votre terrain, plan de masse, photos du projet, puissance souhaitée, etc.) ;
  • Vous mandatez un professionnel pour le faire à votre place : fournisseur d’électricité, entrepreneur, électricien, architecte, etc.

Notez que si votre habitation n’est pas desservie par ERDF mais par une entreprise locale de distribution, c’est cette dernière qui a la responsabilité du raccordement.

Suite à votre demande, le gestionnaire du réseau d'électricité vous fera parvenir deux propositions de raccordement : 

  • La première vous est envoyée : elle indique les coûts que représente le raccordement de votre installation électrique au réseau ;
  • Le seconde est envoyée à votre commune, qui doit délivrer une autorisation urbanistique pour votre projet : elle mentionne les coûts liés à l’extension éventuelle du réseau pour desservir votre logement. Selon les communes, ces frais peuvent être à votre charge ou assumés par la commune.

 

Le raccordement GRDF

Pour le raccordement GRDF aussi, deux options s’offrent à vous :

  • Complétez en ligne le formulaire de GRDF ;
  • Contactez un conseiller GRDF qui étudiera votre projet et pourra directement estimer le coût de votre raccordement.

 

2. Répondez à la proposition de raccordement ERDF/Enedis ou GRDF

Pour le raccordement GRDF, vous recevrez dans les dix jours, par mail ou courrier, une offre de raccordement valable trois mois. Pour la valider, procédez au paiement en ligne de la totalité de l’offre ou d’un acompte de 50% ou renvoyez la proposition signée avec un chèque d’acompte de 50%. Vous devez aussi faire parvenir votre fiche coffret complétée. Enfin, si vous bénéficiez d’un taux de TVA réduit, vous devez également joindre l’attestation simplifiée complétée et signée.

C’est après dix jours également que vous recevrez votre offre d’Enedis (sauf si une extension du réseau est nécessaire, ce qui allonge le délai à six semaines). Dans cette proposition, valable elle aussi trois mois, vous retrouverez :

  • Un devis et une description des travaux de raccordement ;
  • Un échéancier ;
  • Les coordonnées du conseiller Enedis qui suivra les travaux ;
  • La liste des travaux à réaliser par vos soins.

Renvoyez cette proposition signée et réglez l’acompte pour marquer votre accord.

Raccordement edf grdf

3. Travaux de raccordement ERDF ou GRDF et mise en service de mon installation

Travaux de raccordement

Après validation de votre dossier, les travaux de raccordement d'électricité ou de gaz pourront commencer. La procédure varie quelque peu en fonction de l’opérateur :

  • Raccordement gaz : la chaussée est d’abord terrassée 24 à 72 h avant de procéder au raccordement proprement dit ;
  • Raccordement électricité : si nécessaire, Enedis/ERDF effectue les travaux d’extension du réseau, sinon il raccorde directement votre installation au réseau. Attention à placer votre coffret électrique à la limite de votre propriété et du domaine public.

 

Mise en service de mon installation

Pour profiter de vos raccordements GRDF ou ERDF, il vous reste à présent à :

  • Faire établir un certificat de conformité pour votre installation, par votre chauffagiste ou électricien ;
  • Payer le solde dû à GRDF ou Enedis ;
  • Choisir un fournisseur de gaz ou d’électricité ;
  • Attendre la visite d’un technicien d’ERDF ou de GRDF pour mettre en service votre installation.