Nos conseils pour bien choisir votre poêle à bois

Sur le marché actuel, on trouve toutes sortes de poêles à bois alimentés par des bûches classiques ou compressées. Pour vous repérer, voici différents critères à prendre en compte avant de choisir votre prochain poêle à bois.

Choisir son poêle à bois

Vous avez décidé d’installer chez vous un poêle à bois mais vous ne savez pas quel modèle vous conviendrait le mieux ? Alors, suivez ces quelques conseils et vous aurez la réponse à votre question.

 

Comment fonctionne un poêle à bois ?

Bien que des systèmes différents cohabitent sur le marché actuel, le principe du poêle à bois est toujours le même. Son mode de fonctionnement est en effet proche de celui d’une cheminée, à part qu’il comporte un foyer fermé : on met du bois dans le foyer, on l’allume, et la chaleur se diffuse dans l’habitation.

De par l’existence de ce foyer fermé, le rendement du poêle à bois est bien supérieur à celui d’un foyer ouvert : jusqu’à 80 % pour le poêle à bois pour moins de 10 % pour le foyer ouvert.

 

Les contraintes du poêle à bois  

Le poêle à bois offre certes des avantages esthétiques et une certaine efficacité en tant que chauffage d’appoint, mais il présente aussi quelques contraintes :

  • Tout d’abord, il demande un espace de stockage extérieur, abrité mais ventilé, pour stocker les quantités importantes de bois nécessaires à son fonctionnement ;
  • Ensuite, contrairement au poêle à pellets, le poêle à bois dispose de peu d’autonomie. Il faut nécessairement une personne présente pour le réalimenter fréquemment, sans quoi le feu s’éteint et la source de chaleur disparaît ;
  • Enfin, le poêle à bois chauffe difficilement toute une maison. Un désavantage accentué par la difficulté d’être toujours présent pour l’alimenter. Il est donc préférable de l’utiliser en appoint d’une autre solution de chauffage (fioul, pellets, etc.).

 

Les différents modèles de poêles à bois

Une fois au clair avec ces différents éléments, vous pouvez vous arrêter sur le choix du modèle de poêle à bois que vous souhaitez acquérir. Trois principaux modèles sont disponibles.

Le poêle à bois à combustion simple

Peu coûteux, il est toutefois très énergivore puisqu’il lui faut beaucoup de bois pour produire de la chaleur. En outre, il ne donne pas droit aux aides à l’installation (CITE, Anah, etc.).

Le poêle à bois à double combustion ou postcombustion

Les gaz résiduels produits lors de la combustion des bûches sont récupérés dans une seconde chambre et brûlés également. Ceci produit donc une seconde source d’énergie qui permet à ces poêles d’atteindre un rendement de 80 %.

Le poêle à combustion turbo

Il n’est équipé que d’une seule chambre de combustion. Dans celle-ci, il brûle à la fois les bûches et les gaz résiduels. La présence d’une soufflerie permet de chauffer plus rapidement la pièce.

Quelle puissance pour votre poêle à bois ?

Au-delà du rendement, la puissance de votre poêle à bois est également à prendre en compte. Considérez que pour une maison normalement isolée, d’une hauteur de plafond de 2,5 m, il faut compter 1kW pour 10 m². Pour chauffer une maison de 50 m², il vous faudra donc un poêle développant une puissance de 5kW.

Cela dit, gardez également à l’esprit que le combustible utilisé a toute son importance. Choisir des bûches haute performance ou des bûches de bois compressé Total vous permettra ainsi d’augmenter encore le rendement de votre poêle à bois.