Changer de fournisseur d’électricité : point sur le marché et les démarches en 2019

Publié le Sunday, February 2, 2020 et mis à jour le Wednesday, May 27, 2020 - Les actualités du Electricité

Quelques minutes suffisent pour changer de fournisseur d’électricité. Encore faut-il savoir comment procéder. Focus sur les démarches à accomplir en 2019 pour souscrire un nouveau contrat et faire des économies.

changer fournisseur electricite marche demarches

L’évolution des prix de l’électricité et du gaz

Depuis le 1er juillet 2007, les marchés de l’électricité et du gaz sont ouverts à la concurrence. Alors qu’EDF a pendant longtemps eu le monopole du marché de l’électricité et Engie celui du gaz naturel, des fournisseurs alternatifs proposent aujourd’hui des offres variées, tant en matière de tarifs que de services. Les consommateurs ont ainsi la possibilité de choisir  leur fournisseur d’électricité et de gaz. 

Une trentaine de fournisseurs alternatifs composent aujourd’hui le marché de l’électricité. Dans la pratique, deux types d’offres d’électricité sont proposées :

  • les offres aux tarifs réglementés,
  • les offres de marché.

Les tarifs de l’offre réglementée sont fixés par les pouvoirs publics et sont réévalués jusqu’à deux fois par an. Ils peuvent ainsi évoluer à la hausse ou à la baisse en cours d’année. En l’occurrence, seuls les fournisseurs historiques proposent des offres au tarif réglementé. Les fournisseurs historiques proposent également des offres de marché.

Aux termes des offres de marché, les fournisseurs d’énergie fixent eux-mêmes leurs tarifs. Ils proposent ainsi des prix fixes ou indexés.

  • Offre à prix indexé. Le prix du kWh est indexé sur le tarif réglementé et connaît des évolutions identiques. Ainsi, si le tarif réglementé du kWh augmente de 2%, le tarif du kWh proposé par le fournisseur alternatif augmente également de 2%.
  • Offre à prix fixe. Le prix du kilowattheure reste stable pendant une période donnée, quelles que soient les éventuelles fluctuations du tarif réglementé.

A savoir : seuls les fournisseurs historiques sont autorisés à proposer des tarifs réglementés et des offres de marché. Les fournisseurs alternatifs ne proposent quant à eux que des offres de marché.

Au global, l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie bénéficie avant tout au consommateur final, qui peut rapidement et facilement changer de fournisseur, sans frais et sans préavis. En comparant les offres des différents fournisseurs, le consommateur peut choisir l’offre la plus adaptée à son profil de consommation et réaliser d’intéressantes économies.

La procédure pour changer de fournisseur

Souscrire un contrat d’électricité auprès d’un nouveau fournisseur ne prend que quelques minutes. Cette démarche gratuite ne nécessite l’intervention d’aucun technicien ni aucune interruption de la fourniture d’électricité. Voici les démarches à accomplir pour changer de fournisseur d’électricité.

La souscription d’un nouveau contrat d’énergie

Étape incontournable avant de changer de fournisseur d’électricité : comparer les offres disponibles sur le marché. Pour ce faire, des comparateurs en ligne peuvent être utilisés. Il suffit alors de renseigner la consommation électrique annuelle du foyer, exprimée en kWh.

Cette information est disponible sur la précédente facture d’électricité du logement concerné. À défaut de disposer d’une facture récente, des outils disponibles en ligne permettent d’estimer la consommation électrique annuelle d’un foyer.

Il est également possible de contacter un fournisseur d’électricité par téléphone afin qu’il évalue le profil de consommation annuelle du foyer, en tenant compte de la surface du logement, du nombre d’occupants, du type d’appareils électriques utilisés et du système de chauffage.

Dès que le consommateur a identifié l’offre qui lui convient le mieux, il lui suffit de contacter le fournisseur de son choix et de lui communiquer :

  • l’adresse du logement,
  • la référence du point de livraison (PDL),
  • la date de prise d’effet du contrat,
  • l’index de consommation relevé sur le compteur d’électricité,
  • un IBAN.

La résiliation du précédent contrat est assurée par le nouveau fournisseur. Aucune autre formalité n’est requise. Changer de fournisseur d’électricité est une démarche simple et gratuite, qui peut être réalisée par téléphone ou en ligne.

Bon à savoir : le consommateur qui quitte le tarif réglementé pour une offre de marché reste libre d’y revenir à tout moment et sans frais.

Changer de fournisseur après coupure

Certains consommateurs se demandent s’ils peuvent changer de fournisseur après une coupure d’électricité. De fait, lorsque l’alimentation électrique est coupée suite à des travaux sur le réseau de distribution ou pour tout autre motif technique, le consommateur reste libre de souscrire une offre auprès du fournisseur de son choix. A noter toutefois que changer de fournisseur d’énergie ne permettra pas de rétablir l’alimentation électrique, puisque la maintenance du réseau de distribution est assurée par Enedis. Les fournisseurs ne sont en rien responsables des coupures d’origine technique.

Changer de fournisseur pour facture impayée

Une coupure d’électricité peut également résulter d’une facture impayée, en conséquence de quoi le fournisseur d’énergie suspend ou réduit la fourniture d’électricité. Le consommateur peut alors être tenté de solliciter un autre fournisseur.

Dans la pratique, il n’est pas interdit de changer de fournisseur d’électricité pour facture impayée. Il est néanmoins indispensable que la facture en souffrance soit acquittée pour pouvoir souscrire un nouveau contrat auprès d’un autre fournisseur.

Ainsi, si le consommateur souhaite souscrire un contrat auprès d’un nouveau fournisseur d’électricité après une coupure pour impayé, il doit régler sa facture, puis en conclure un nouveau auprès d’un autre fournisseur. Dans tous les cas, un technicien Enedis devra intervenir pour rouvrir le compteur. Cette opération est payante.

Bon à savoir : les ménages les plus modestes peuvent bénéficier d’un chèque énergie pour les aider à régler leurs dépenses d’énergie (électricité, gaz, fioul, bois…).

Comparateur des offres des fournisseurs d’électricité

Chaque fournisseur est tenu de produire des fiches standardisées pour présenter ses différentes offres. Des comparateurs disponibles en ligne permettent néanmoins aux consommateurs d’évaluer les offres proposées par les différents fournisseurs d’électricité. Mais sur quels critères évaluer les offres des fournisseurs ?

Pour comparer les offres, le consommateur doit en premier lieu considérer les prix de vente de l’énergie. Dans la pratique, une facture d’électricité se compose d’une part fixe, l’abonnement, et d’une part variable, la consommation en kilowattheures (kWh). Le consommateur doit par conséquent examiner le coût de l’abonnement d’une part et le coût du kWh d’autre part, en tenant compte du mode d’évolution des prix :

  • offre à prix réglementé,
  • offre à prix indexé,
  • offre à prix fixe.

Le consommateur doit également vérifier l’existence de frais annexes. Certains fournisseurs exigent par exemple le versement d’un dépôt de garantie. D’autres facturent des frais de recouvrement en cas d’impayé.

Enfin, le consommateur doit considérer ses attentes en matière de service client. De fait, les clients qui souscrivent une offre online n’ont pas la possibilité de joindre un conseiller par téléphone. Ils doivent effectuer l’intégralité des démarches de gestion de leur contrat en ligne.

A savoir : conformément à la loi, tout client particulier peut exercer son droit de rétractation dans un délai de 14 jours à compter de la signature d’un contrat d’électricité. L’offre de fourniture d’électricité doit par ailleurs comporter des informations obligatoires pour permettre au consommateur de s’engager en toute connaissance de cause, notamment :

  • l’identité du fournisseur,
  • la description et le prix des produits et services proposés,
  • les conditions d’évolution des prix,
  • le caractère réglementé ou non des prix proposés,
  • la durée du contrat et la validité de l’offre,
  • les modalités de facturation et les modes de paiement proposés.

Voici un comparatif des offres d’électricité actuellement proposées par les fournisseurs d’énergie. Les prix sont établis sur la base d’un abonnement 6 kVA.

OFFRE

CARACTÉRISTIQUES

OPTION BASE

OPTION HEURES CREUSES

Abonnement mensuel 

TTC*

Prix du kWh

TTC*

Abonnement mensuel

 TTC*

Prix du kWh HC

TTC*

Prix du kWh HP

TTC*

EDF 

Tarif Bleu

Fournisseur historique

Tarif réglementé

Gestion du contrat en ligne ou via application mobile

9,98 €

0,1524 €

10,97 €

0,1710 €

0,1320 €

Engie

Elec Énergie Garantie

Sans engagement

Tarif fixe pendant 2 ans

1er fournisseur d’électricité verte

10,68 €

0,1570 €

11,66 €

0,1760 €

0,1360 €

Total Direct Energie

Classique

Sans engagement

Des conseillers facilement joignables

Tarif indexé, -5% de réduction sur le prix HT du kWh

9,98 €

0,1465 €

10,97 €

0,1642 €

0,1272 €

Total Direct Energie

Online

Sans engagement 

Gestion du contrat en ligne

Tarif indexé, -10% de réduction sur le prix HT du kWh

9,98 €

0,1409 €

10,97 €

0,1576 €

0,1225 €

Eni

Astucio Eco

Sans engagement

Tarif fixe du kWh pendant 3 ans, révisable à la baisse à chaque anniversaire de signature du contrat

11,03 €

0,1521 €

12,02 €

0,1707 €

0,1317 €

Eni

Webeo

Sans engagement

Offre 100% online

Économie de 35% sur le prix du kWh HT des heures creuses Eni comparé à celui des heures pleines

11,03 €

0,1488 €

12,02 €

0,1708 €

0,1243 €

*Tarif TTC fourni à titre indicatif, susceptible de varier en fonction des taxes sur la consommation finale d’électricité, dont le montant diffère selon les communes et les départements.

Changer de fournisseur d’électricité : avis

Alors même que la consommation d’énergie constitue un poste de dépenses important pour les ménages, nombre de consommateurs ignorent qu’ils ont la possibilité de changer de fournisseur. Ils tendent ainsi à rester fidèles aux fournisseurs historiques que sont EDF pour l’électricité et Engie pour le gaz naturel. Ainsi, au 31 mars 2019, 74 % des contrats d’électricité étaient conclus au tarif réglementé. 26 % étaient souscrits auprès de fournisseurs alternatifs. (source : https://www.cre.fr/Electricite/Marche-de-detail-de-l-electricite )

Dans la pratique, tout consommateur peut changer de fournisseur d’électricité, sans préavis et sans frais. Aucune démarche particulière n’est requise, puisque le nouveau fournisseur se charge de résilier le précédent contrat. Mais est-il vraiment intéressant de changer de fournisseur d'énergie ? Et si oui, à quelles conditions ?

Changer de fournisseur d’électricité ou de gaz naturel est intéressant à condition de comparer attentivement les offres disponibles sur le marché, tout en tenant compte du profil de consommation du foyer.

Dans un contexte de hausse des tarifs de l’électricité, il peut être intéressant de souscrire une offre à prix fixe ou indexé, qui est supposée garantir une réduction sur le prix HT du kWh. Le prix de l’abonnement nécessite toutefois d’être considéré avec attention. Certains fournisseurs d’électricité proposent en effet un prix avantageux sur le kWh HT, mais facturent des frais d’abonnement plus élevés que les opérateurs historiques. Les avantages d’une telle offre sont par conséquent limités pour un foyer consommant peu d’électricité.

Par ailleurs, lorsque le prix du kWh est exprimé HT, il faut savoir qu’outre la TVA, d’autres taxes sont prélevées sur l’électricité et le gaz. En l’occurrence, l’électricité est également soumise à la Taxe sur la Consommation Finale d'Électricité (TCFE), qui est fixée par les collectivités locales. Il est par conséquent préférable de comparer les prix TTC, en vérifiant le coût des taxes appliquées localement.

Pour conclure, changer de fournisseur d’énergie est une démarche simple et gratuite, qui peut permettre de réaliser des économies sur ses factures d’électricité et de gaz naturel. Les offres disponibles sur le marché doivent toutefois être étudiées avec attention. Pour aider les consommateurs, le médiateur national de l’énergie propose un comparateur en ligne (www.energie-info.fr/comparateurs-et-outils/) qui tient compte de la consommation électrique annuelle du foyer et des taxes appliquées localement.