Comment ont évolué les prix du fioul au 4e trimestre 2019  ?

Publié le Mercredi 25 Décembre 2019 et mis à jour le Mercredi 19 Février 2020 - Les actualités du Prix des énergies

On le sait, les prix du fioul ont tendance à fluctuer de semaine en semaine. Sur l’espace d’un trimestre, on peut parfois assister à d’importantes variations. Comment les prix ont-ils évolué au cours du dernier trimestre de l’année 2019 ? 

Evolution prix du fioul

Dépendant principalement du cours du pétrole, le prix du fioul peut fluctuer énormément au cours d’une année. Ce fut notamment le cas durant le troisième trimestre de cette année, lorsque les 1000 litres de fioul sont passés de 881 euros à 962 euros. Le quatrième trimestre a toutefois été marqué par une relative stabilité des prix.

Des prix relativement stables 

En nous basant sur les prix proposés par notre partenaire Fioulmarket, on constate rapidement que les fluctuations n’ont pas été très importantes au cours des trois derniers mois. Aux légères baisses de prix survenues en début de période (- 7 €,- 9 €, - 2 €) ont succédé deux augmentations plus importantes (+ 11 € et + 12 €).  

SEMAINE 

PRIX/1000 LITRES 

VARIATION 

Semaine du 1er octobre 

915 € 

Semaine du 7 octobre 

908 € 

- 7 € 

Semaine du 14 octobre 

908 € 

Semaine du 21 octobre 

899 € 

- 9 € 

Semaine du 28 octobre 

897 € 

- 2 € 

Semaine du 4 novembre 

898 € 

+ 1 € 

Semaine du 11 novembre 

898 € 

Semaine du 18 novembre 

909 € 

+ 11 € 

Semaine du 25 novembre 

921 € 

+ 12 € 

Semaine du 1er décembre 

916 € 

- 5 € 

Semaine du 9 décembre

916 € 

Semaine du 16 décembre 

920 € 

+ 4 € 

Au final, l’écart de prix sur l’ensemble de la période n’est que de quatre euros. On peut donc réellement parler d’une forme de stabilité des prix au cours de ce dernier trimestre de l’année.

Qu’est-ce qui explique cette stabilité  ? 

Pour expliquer cette stabilité des prix du fioul, il faut comprendre quels sont les principaux facteurs qui l’influencent. Produit issu du pétrole, le fioul verra surtout son prix fluctuer au rythme des variations du cours du brut. Celui-ci est principalement impacté par l’évolution du rapport entre l’offre et la demande au niveau mondial : si la demande est disproportionnée par rapport à l’offre, les prix ont tendance à augmenter, et inversement.

Au cours des trois derniers mois, aucun événement majeur n’est venu impacter cet équilibre, ce qui explique en grande partie la stabilité des prix. La situation avait été très différente au cours du troisième trimestre, puisque les attaques de drones qu’avaient essuyé des installations de production de pétrole en Arabie Saoudite avaient fait chuter les capacités de production de cet important pays producteur. En conséquence, l’offre mondiale avait été réduite, et les prix avaient augmenté.

Un autre facteur qui explique pourquoi l’équilibre offre-demande se maintient est la faiblesse actuelle de la demande. Celle-ci est notamment une conséquence de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, qui impacte la production de biens dans de nombreux pays. Ainsi, même si l’OPEP a décidé de prolonger et d’intensifier sa limitation de la production, la quantité de brut produite reste largement suffisante pour répondre à cette demande.

Au-delà du cours du brut, le prix du fioul est également dépendant d’autres facteurs, qui peuvent aussi évoluer :

  • les coûts de distribution ; 
  • les taxes 
  • les coûts de production ; 
  • la marge du distributeur.