Prix du fioul : quelle évolution en 2019  ?

Publié le Jeudi 26 Décembre 2019 et mis à jour le Mardi 18 Février 2020 - Les actualités du Prix des énergies

Issu du pétrole, le fioul peut connaître d’importantes variations de prix au fil des mois. Nous faisons le point sur cette évolution durant l’année écoulée et soulignons quelques-uns des facteurs qui peuvent l’expliquer.

Evolution des prix du fioul

Revenir régulièrement sur l’évolution du prix du fioul permet dans certains cas d’établir des tendances. Cela dit, le plus souvent, des facteurs extérieurs viennent bouleverser la saisonnalité et les prix peuvent se retrouver au plus haut à des moments très différents. Dans quel cas de figure a-t-on été cette année  ? 

Deux pics de prix 

L’année 2019 a démarré par une augmentation graduelle des prix, qui ne s’est jamais totalement résorbée. Ainsi, alors que les prix étaient très bas pour commencer l’année (842 euros pour 1000 litres, selon notre partenaire Fioulmarket), ils n’ont fait qu’augmenter tout au long du premier trimestre. Un pic a été atteint le 29 avril avec 973 euros pour 1000 litres, soit 131 euros de plus qu’au 1er janvier, pour la même quantité de combustible.  

MOIS 

PRIX/1000 LITRES 

VARIATION 

1er janvier 

842 € 

1er février  

893 € 

+ 51 € 

1er mars  

943 € 

+ 50 € 

1er avril  

928 € 

- 15 € 

1er mai 

955 € 

+ 27 € 

1er juin 

930 € 

- 25 € 

1er juillet  

899 € 

- 31 € 

1er août  

907 € 

+ 8 € 

1er septembre 

887 € 

- 20 € 

1er octobre 

915 € 

+ 28 € 

1er novembre 

897 € 

- 18 € 

1er décembre 

916 € 

+ 19 € 

Le prix du fioul domestique est alors graduellement redescendu, jusqu’aux premiers jours d’août, où le fioul a atteint son prix le plus bas de l’année (881 euros les 1000 litres). Les prix ont alors entamé une nouvelle hausse, avec un pic de 962 euros les 1000 litres le 16 septembre. En fin de période, les prix sont redevenus plus raisonnables, tout en restant souvent au-dessus de la barre des 900 euros.  

Finalement, entre le 1er janvier et le 1er décembre, on constate une différence de prix de 74 euros pour 1000 litres de fioul.  

Les sanctions américaines ont fait bondir le cours du pétrole 

Qu’est-ce qui explique ces deux pics qu’ont connu les prix en 2019 ? On le sait, les prix du fioul sont principalement influencés par le cours du pétrole. Celui-ci connaît des inflexions lorsque l’équilibre entre l’offre et la demande est perturbé. Plusieurs phénomènes peuvent entraîner ce type de perturbation : 

  • des tensions géopolitiques ; 

  • des catastrophes naturelles ; 

  • des décisions politiques ; 

  • le cours du dollar et de l’euro ; 

  • etc. 

Si l’on se penche sur l’actualité pendant les périodes où le prix a atteint des sommets, on repère rapidement quelles sont les raisons de cette flambée des prix. Ainsi, en avril, les États-Unis ont décidé de suspendre les dérogations qui étaient accordées à certains pays par rapport à l’achat de pétrole iranien. Cette mesure, destinée à durcir plus encore les sanctions contre l’Iran et à annihiler totalement les exportations du pays, a eu un effet immédiat sur le marché qui a craint de voir l’offre se réduire beaucoup trop par rapport à la demande. En outre, à la fin du mois d’avril, des sanctions ont également été prises contre le Venezuela, autre pays producteur d’importance.  

Quant à la hausse des prix du mois de septembre, elle est principalement due aux attaques de drones sur des sites de production de pétrole en Arabie Saoudite. Ce pays, premier producteur de l’OPEP, a vu sa capacité de production considérablement réduite suite à cet incident. De quoi affoler les marchés, qui ont craint de voir l’approvisionnement en pétrole devenir très difficile.