Comment réduire sa consommation de granulés  ?

Publié le Samedi 28 Décembre 2019 et mis à jour le Dimanche 16 Février 2020 - Les actualités du Pellets et bûches

La réduction de sa consommation de combustible, quel qu’il soit, est une démarche positive tant pour l’environnement que pour votre portefeuille. Nous vous expliquons comment procéder si vous utilisez un appareil de chauffage aux pellets.

Réduire sa consommation granulés de bois

Les poêles à pellets ne cessent de faire des émules. Ce combustible pratique et écologique gagne chaque année du terrain par rapport au bois bûche. En cette période hivernale, les commandes de granulés explosent. Il faut dire qu’en moyenne, sur l’année, un foyer français brûle deux tonnes de ces petits résidus de bois compactés. Un chiffre considérable mais qui pourrait facilement être revu à la baisse grâce à quelques bons conseils. 

Afin de réduire sa consommation, et donc d’alléger sa facture en fin de d’année, il faudra tout d’abord opter pour un poêle adapté à la configuration de votre habitation (volume de la/les pièce(s) à chauffer, isolation…). Plus le poêle est puissant, plus il consommera de granulés. 

Aujourd’hui, plusieurs technologies permettent notamment d’adapter la puissance de l’appareil de manière linéaire ou par paliers. Une gestion fine de la puissance optimisera la consommation de granulés et évitera de chauffer au-delà de ce qui est nécessaire.

La programmation, le bon plan pour économiser 

Le plus gros atout du poêle à granulés par rapport à son voisin à bois, c’est sa facilité. Il est en effet possible de programmer son appareil pour qu’il démarre et s’arrête automatiquement à l’heure souhaitée chaque jour. Une étude a prouvé qu’une bonne programmation de son poêle permettait de faire des économies à hauteur de 20%  ! 

Et si vos horaires ne le permettent pas, il est possible, sur certains modèles, d’ajouter un thermostat externe connecté. Avec celui-ci, vous pourrez gérer votre appareil via votre smartphone. Les avantages : 

  • un nombre illimité de plages horaires et de températures  ; 

  • une interface plus adaptée et plus intuitive que le panneau de commande sur le poêle  ; 

  • un retour d’informations précis sur le temps de chauffe et la possibilité de comparer avec les consommations antérieures. 

Tous les poêles ont aussi désormais une fonction ECO, c’est-à-dire une option qui permet un chauffage par intermittence. Lorsque le poêle atteint la température souhaitée, il s’éteint avant de se rallumer lorsque la température descend trop. Une fonction très utile mais peu adaptée en hiver en raison des fortes différences de températures entre l’intérieur et l’extérieur. 

Bien choisir ses granulés 

Le choix de ses pellets est un détail à ne pas négliger lorsqu’on opte pour un poêle à granulés. Car tous ne sont pas de qualité équivalente, bien au contraire. Voici quelques critères à respecter lorsqu’on on choisit ses granulés : 

  • la certification des granulés  : DINplus, EN+ ou NF  ; 

  • le taux d’humidité  ; 

  • le taux de cendres  ; 

  • la taille des granulés  ; 

  • le pouvoir calorifique  ; 

  • l’absence d’additifs  ; 

  • le taux de fines  ; 

  • la résistance mécanique. 

Si ces critères atteignent un certain niveau de qualité, ils vous garantiront un granulé performant, dans le respect le plus strict de l’environnement. Les TOTAL Pellets Premium ont passé haut la main tous les tests afin d’obtenir le label DINplus, le plus exigeant en termes de qualité.