Comment régler correctement son poêle à granulés ?

Publié le Lundi 23 Mars 2020 et mis à jour le Lundi 6 Avril 2020 - Les actualités du Poêles

Décrit comme particulièrement efficace, le poêle à pellet doit toutefois être réglé correctement pour fournir les rendements promis et vous permettre ainsi de moins consommer de bois. Explications.

poele pellets

80, 90, voire 95% : les rendements des poêles à granulés sont généralement très prometteurs. Ceux-ci peuvent toutefois être considérablement revus à la baisse si votre appareil n’est pas correctement réglé. Voici quelques points à vérifier pour vous assurer que votre poêle est bien configuré.

  1. Réglage du débit d’air en entrée

Dans un poêle à pellet moderne, la plupart des réglages se font automatiquement en fonction des conditions extérieures, de la qualité du pellet et, évidemment, de la température demandée. Ceci étant dit, il peut être intéressant, notamment en zone très exposée au vent ou en présence d’une toiture atypique, de régler le débit d’air en entrée. Sur la plupart des appareils, il est possible d’effectuer ce réglage manuellement.

Pour savoir si vous devez augmenter ou diminuer ce débit, il vous suffit d’observer les pellets : s’ils « dansent » dans le brûleur une fois qu’ils y sont déversés, c’est que le débit est trop élevé. Si, au contraire, leur combustion n’est pas complète et que vous devez évacuer régulièrement des quantités importantes de cendres, c’est que le débit n’est peut-être pas assez élevé.

  1. Réglage de la température de consigne

Un autre point essentiel est celui de la température de consigne de votre poêle, c’est-à-dire la température qu’il doit atteindre et maintenir. Dans les pièces de vie, une température de 19°C est généralement jugée suffisante. Chaque degré en plus vous fera consommer jusqu’à 7% de pellets en plus. Il est donc recommandé de ne pas trop augmenter cette température de consigne.

Le mieux, pour garder une consommation raisonnable, est de faire un bon usage de la possibilité de programmer des plages horaires de chauffe. En ajustant finement celles-ci aux périodes au cours desquelles vous êtes à la maison, vous pourrez réaliser de belles économies.

  1. Réglage du débit de granulés

Le réglage du débit des granulés est généralement géré automatiquement par l’appareil. Concrètement, les pellets présents dans le réservoir s’écoulent dans le brûleur grâce à une vis sans fin. La vitesse de rotation de celle-ci dépend de la température souhaitée : plus vous souhaitez obtenir de chaleur, plus la vis tournera rapidement pour qu’un nombre important de granulés soient brûlés et pour que la chaleur augmente ou soit maintenue au niveau demandé.

Il est plus complexe de modifier manuellement la vitesse à laquelle cette vis tourne. En outre, il vous suffit d’augmenter la température pour que le débit de granulés s’accélère.

Il est particulièrement important de choisir des granulés qui répondent aux standards en ce qui concerne la taille et le diamètre. En effet, des pellets trop grands pourraient mal s’écouler à travers la vis sans fin et produire un blocage de l’installation.