Un poêle à pellet pour chauffer toute la maison ?

Publié le Mardi 18 Septembre 2018 et mis à jour le Jeudi 15 Novembre 2018 - Les actualités du Poêles

Conçu au départ comme un chauffage d’appoint, le poêle à pellets peut devenir la seule et unique source de chaleur pour votre habitation, à la condition de bien étudier vos besoins.

Depuis plusieurs années déjà, le poêle à pellets a fait son entrée dans de nombreux logements français. Facile à installer et à recharger, il a également connu une évolution sur le plan esthétique, ce qui lui permet de s’intégrer aujourd’hui dans la plupart des intérieurs. A tel point que certains pensent à l’utiliser comme l’unique source de chaleur de leur habitation.

Quel espace de chauffe pour votre poêle à pellets ?

Constat logique, plus une maison est petite et compacte, plus il sera facile de la chauffer, peu importe le système de chauffage choisi. C’est d’autant plus vrai si vous optez pour un poêle à bois ou à pellets. Si l’espace à chauffer est très grand, la chaleur ne se répartira pas uniformément et un sentiment d’inconfort pourrait rapidement apparaître.

Pour diminuer cet inconfort et uniformiser davantage la température dans toute la maison, il existe des systèmes de répartition de la chaleur : 

  • par soufflerie : le(s) ventilateur(s) installé(s) dans l’appareil envoie(nt) l’air chaud dans la pièce.
  • par convection : équipés de pierres réfractaires, les poêles accumulent la chaleur et la diffusent lentement.

Certains modèles de poêles peuvent ainsi être équipés d’une canalisation d’air chaud vers d’autres pièces. La soufflerie de cet air peut être un peu bruyante et consommer un peu d’électricité mais la chaleur pourra alors être correctement répartie dans la maison.

Votre maison est-elle bien isolée ?

Si vous souhaitez privilégier l’unique solution du poêle à pellets pour chauffer votre habitation, assurez-vous d’abord que le bâtiment est bien isolé et dispose d’une bonne étanchéité à l’air.

Dans le cas d’une maison passive, beaucoup d’exemples sont là aujourd’hui pour témoigner du fait qu’un petit poêle alimenté par des granulés de bois suffit amplement pour chauffer de grands volumes. Ce type de maison passive est tellement isolé et étanche que l'inertie est inutile pour accumuler la chaleur du poêle. On ne chauffera que l'air intérieur du bâtiment.

Puissance et rendement : comment bien choisir son poêle à pellets ?

Avant de choisir le poêle à pellets idéal pour chauffer toute votre maison, prenez le temps de calculer la puissance nécessaire. Celle-ci se calcule en fonction du volume à chauffer. La puissance s’exprime en kilowatts (kW). Elle est généralement comprise entre 3 et 20 kW.

Pour une maison normalement isolée (RT 2005), on estime que votre poêle à pellets doit produire 1 kW de puissance pour chauffer 10 m2. Pour les logements plus performants (RT 2012), ces mêmes 10 m2 ne demandent qu’une énergie de 0,6 kW.

Autre élément à prendre en considération pour le choix de votre poêle à pellets : son rendement, autrement dit le rapport entre l’énergie produite et l’énergie consommée. Plus ce rapport est élevé, moins vous devrez utiliser de combustible pour produire la chaleur souhaitée.

Enfin, le choix d’un pellet de qualité aura lui aussi une influence importante sur la qualité de la chaleur fournie à l’ensemble de votre habitation.