Comment calculer la puissance d’une chaudière ?

Publié le Jeudi 20 Juin 2019 - Les actualités du Information

Choisir une chaudière qui délivre la bonne puissance par rapport à la configuration de votre logement est essentiel. Encore faut-il savoir comment déterminer quelle est la puissance adéquate. Nous vous donnons plusieurs méthodes pour y parvenir.

Calculer la puissance d'une chaudière

Exprimée en watts, la puissance d’une chaudière n’est rien d’autre que la quantité d’énergie qu’elle peut produire. On compte une large palette de puissances disponibles sur le marché, de 2 kW pour les plus petites installations, à 140 kW pour les chauffages de collectivité.  

Pourquoi est-il important de bien calculer la puissance d’une chaudière ?

Si le choix d’une puissance adaptée pour votre chaudière est si important, c’est qu’elle sera déterminante en ce qui concerne votre consommation de fioul et votre confort thermique.

Une chaudière bien dimensionnée vous permettra ainsi de moins consommer, tout en gagnant en confort. Par contre, si elle est mal dimensionnée, vous serez confronté à différents problèmes :

  • une chaudière pas assez puissante sera constamment en surrégime, consommera donc beaucoup et ne permettra pas de chauffer suffisamment l’eau et les radiateurs ;
  • une chaudière trop puissante sera plus volumineuse et vous coûtera cher à l’achat, sans qu’elle soit nécessaire.

Comment bien calculer la puissance d’une chaudière ?

Il existe deux méthodes principales pour calculer la bonne puissance pour votre chaudière, l’une étant plus approximative que l’autre.

Le calcul de la puissance grâce aux radiateurs

Dans le cas où vous avez déjà une installation en place et que vous comptez remplacer la chaudière, vous pouvez facilement calculer sa puissance en vous basant sur la puissance des radiateurs placés dans votre logement.

En effet, il vous suffit d’additionner la puissance de chacun de vos radiateurs et d’ajouter 20 à 30 % au résultat obtenu pour avoir une idée assez précise de la puissance que devra développer votre future chaudière.

Les 20 à 30 % qui doivent être ajoutés au calcul représentent les pertes de chaleur que subit toute installation. En effet, de la chaleur est perdue, par exemple, dans les fumées de combustion – s’il ne s’agit pas d’une chaudière à condensation – ou à travers le corps de chauffe de la chaudière.

Le calcul détaillé de la puissance de la chaudière

Les chauffagistes professionnels ont quant à eux recours à une autre méthode pour calculer la puissance de votre chaudière. Il s’agit d’effectuer un calcul très précis, basé sur la formule suivante : puissance = C x (TV + ITE) x V x DP. Voilà ce que signifie chacun des éléments de cette équation :

  • C est le coefficient de consommation d’énergie de votre logement, qui dépend notamment  de son isolation (de 1,5, pour une maison bien isolée, à 2 pour un logement mal isolé) ;
  • TV renvoie à la température voulue dans le logement ;
  • ITE signifie « indice de température extérieur », qui varie en fonction des régions ;
  • V n’est autre que le volume de la maison ;
  • DP signifie « déperditions d’énergie » et représente cette quantité de la chaleur produite qui s’échappe inévitablement de l’installation.

Lorsqu’un professionnel procède à ce calcul, il peut définir très précisément quelle est la bonne puissance pour votre chaudière et, ainsi, garantir votre confort futur.