Je me suis trompé de carburant dans mon véhicule : que faire ?

Publié le Jeudi 7 Février 2019 - Les actualités du Carburants

Malheur, vous avez confondu essence et diesel à la pompe. Utiliser un carburant non adapté peut endommager sérieusement votre véhicule. Découvrez les bons gestes à adopter dans pareil cas.

Nouvelle voiture, véhicule de location ou d’emprunt, ou tout simplement distraction… Une erreur à la pompe est vite arrivée. Se tromper de carburant peut néanmoins avoir des conséquences importantes sur le moteur de votre véhicule. Voici quelques conseils pour gérer au mieux une telle situation.

Quelles sont les conséquences d’une erreur de carburant ?

L’impact d’une confusion de carburant ne sera pas le même selon le mélange effectué et le type de moteur du véhicule.

J’ai mis du diesel dans un moteur essence

Cette situation est rarement rencontrée car le diamètre du pistolet diesel dans les stations-service est plus grand que l’orifice de remplissage des véhicules essence catalysés. Une telle erreur de carburant peut néanmoins survenir si vous remplissez votre réservoir avec un jerrycan par exemple.

  • Si la quantité de gasoil est inférieure à 10 %, le véhicule devrait fumer et hoqueter, mais il devrait fonctionner et reprendre un comportement normal au fil du temps. Ajoutez de l’essence dès que possible afin de réduire le pourcentage de diesel.
  • Si la quantité de diesel introduite dans le réservoir est supérieure, il vous faudra impérativement le vidanger car ce carburant va causer des dégâts au moteur essence en roulant.

J’ai mis de l’essence dans un moteur diesel

Il s’agit de la situation la plus problématique car l'essence ayant un pouvoir nettoyant, elle va endommager le film de protection déposé par le diesel et utile au bon fonctionnement du système d'injection. Dans ce cas, le véhicule va faire des à-coups et vous entendrez des cliquetis importants sous le capot.

Il existe néanmoins un seuil de tolérance, pour lequel l’apport d’essence présente un risque limité. Il ne doit ainsi pas dépasser :

  • 3 % pour les nouveaux moteurs HDi et DCi (diesel à rampe commune) ;
  • 15 % (en hiver) et 10 % (le reste de l’année) pour les autres types.

Bon à savoir

Pour prévenir toute inversion de carburant, les constructeurs automobiles équipent de plus en plus les voitures de manchons de réservoir qui empêchent de se tromper. Si votre véhicule n’est pas doté d’un tel mécanisme et que vous souhaitez limiter tout risque de confusion de carburant, vous trouverez dans les garages et les magasins automobiles des couvercles spéciaux pour les réservoirs.

Comment réagir en cas d’inversion de carburant ?

Si vous vous rendez compte de votre erreur lors du remplissage de votre réservoir :

  • stoppez immédiatement l’arrivée de carburant ;
  • ne faites pas tourner le moteur de votre véhicule, même si la quantité de carburant inadapté est minime ;
  • déplacez votre véhicule en le poussant afin de ne pas ennuyer les prochains clients de la station-service ;
  • contactez un dépanneur.

Si malheureusement vous avez déjà mis le contact et que vous vous rendez compte de votre confusion après avoir roulé :

  • arrêtez votre véhicule dès que possible ;
  • ne le remettez plus en marche ;
  • contactez un dépanneur.

Pourquoi effectuer une vidange du réservoir ?

Le professionnel automobile va alors procéder à une vidange complète de votre réservoir et du système d’alimentation en aspirant le mélange de carburants à l’aide d’un équipement spécifique.

Même si l’apport en mauvais carburant est infime, il est conseillé de ne pas démarrer le moteur et de vidanger le réservoir pour éviter tout dégât au moteur. De plus, le mélange diesel/essence est hautement inflammable et présente des risques d’explosion.