Les 5 règles d’or pour le stockage du carburant

Publié le Mercredi 29 Mai 2019 - Les actualités du Carburants

Pour stocker correctement son carburant, il convient de respecter une série de règles qui permettront de garantir le bon état du produit, mais aussi la sécurité de livreur et le respect de l’environnement.

10 règles pour stocker son carburant

Le carburant est un produit périssable. Au bout de quelques mois de stockage, il commence à se dégrader. C’est principalement l’oxygène et l’eau qui causent des phénomènes de polymérisation (formation de gommes) et favorisent l’apparition de micro-organismes au sein du carburant. Ces éléments peuvent provoquer des dommages parfois importants dans les moteurs, principalement :

  • les moteurs anciens ;
  • les petits moteurs (tondeuse, taille-haie, etc.) ;
  • les groupes électrogènes ;
  • etc.

En outre, le stockage des carburants en cuve de capacité importante doit être fait en veillant à respecter l’environnement ainsi que la sécurité du livreur. Nous vous donnons cinq recommandations pour assurer la bonne conservation de votre carburant.

Utilisez le bon contenant

Il est essentiel d’utiliser un matériau adapté pour le stockage des carburants. Ainsi, que vous utilisiez un jerrycan, un bidon ou une cuve, le polyéthylène haute densité est particulièrement indiqué. Ce matériau – qu’il faudra veiller à choisir opaque – est en effet parfaitement étanche et résistant. Au contraire, un matériau non adapté finira par relâcher une série de particules dans le carburant, ce qui ne manquera pas d’occasionner des dégâts aux machines dans lesquelles il sera utilisé.

Si vous utilisez un jerrycan, veillez à ce que le système de fermeture soit en bon état, de sorte qu’il garantisse une étanchéité parfaite.

Evitez les écarts de température

Que vous utilisiez un bidon, un jerrycan ou une cuve, il faudra veiller à les placer dans un endroit qui n’est pas soumis à de trop gros écarts de température. En effet, c’est dans ces conditions que de la condensation (de l’eau) peut se former à l’intérieur du réservoir, ce qui contribue à la formation de micro-organismes.

Si vous utilisez une cuve extérieure, il peut être intéressant de la placer sous un abri : le seul fait de protéger le réservoir du vent permet d’éviter que la température à l’intérieur de la cuve ne chute trop brutalement. Notez d’ailleurs que le carburant peut également geler.  

Ne commandez pas de trop grosses quantités

Si vos besoins en carburant sont limités, il est judicieux de ne pas commander des quantités trop importantes de carburant. En effet, celui-ci s’altère au contact de l’oxygène et, dans une cuve trop grande, le volume d’air qui occupera l’espace laissé vide à mesure que le carburant est utilisé sera très important, ce qui accélérera le vieillissement du produit. Utilisez donc plutôt des cuves de taille réduite, en achetant de petites quantités. Si votre consommation de carburant est conséquente, n’hésitez pas à acquérir une cuve compartimentée, qui limitera la quantité d’oxygène à laquelle sera exposé le carburant.

Respectez les règles de sécurité

Si vous disposez d’une cuve qu’un livreur vient régulièrement remplir, il convient en outre de respecter certaines règles qui garantissent sa sécurité :

  • gardez l’espace de livraison dégagé ;
  • assurez un éclairage suffisant de cet espace ;
  • identifiez clairement, grâce à un autocollant par exemple, le type de produit qui se trouve dans la cuve ;
  • assurez-vous que la cuve est stable ;
  • privilégiez une cuve avec un remplissage à hauteur d’homme ;
  • si vous disposez d’une cuve qui se remplit en hauteur, assurez-vous que l’échelle pour y monter est solidement fixée ;
  • veillez à ce que la cuve dispose d’un système de jaugeage fiable.

Veillez au respect de l’environnement

Enfin, il est important de faire en sorte que votre cuve ou votre réserve de carburant ne présente pas une menace pour l’environnement. Faites-la donc entretenir et vérifiez régulièrement son étanchéité. En outre, prévoyez un bac de rétention sous votre cuve : elle empêchera l’écoulement du carburant en cas de débordement. Disposer d’une réserve de sable à proximité peut également vous aider à pomper le carburant qui se serait déversé sur le sol.