Les nouveaux véhicules sont-ils tous équipés d’AdBlue ?

Publié le Mardi 9 Avril 2019 - Les actualités du Carburants

AdBlue est un liquide aqueux employé avec la plupart des catalyseurs SCR (Selective Catalytic Reduction ou Réduction Catalytique Sélective). Ce système de traitement des oxydes d’azote se retrouve dans de nombreux véhicules diesel légers depuis l’entrée en vigueur en 2014 de la norme européenne Euro 6.

On retrouve le système SCR à bord de la plupart des véhicules diesel récents (Audi, BMW, Citroën, Mercedes-Benz, Opel, Peugeot, Seat, Volkswagen, etc.).

La Réduction Catalytique Sélective est employée en réponse aux exigences européennes de diminution des émissions de polluants des véhicules légers. Ce système, combiné au liquide AdBlue, permet de supprimer jusqu’à 90 % des oxydes d’azote (NOx) libérés par les pots d’échappement des véhicules diesel.

Composé à 67,5 % d’eau déminéralisée et à 32,5 % d’urée produite synthétiquement, AdBlue, injecté au système SCR, décompose les oxydes polluants en vapeur d’eau et en azote, deux composants inoffensifs.

Si AdBlue n’est employé que depuis quelques années pour les véhicules légers roulant au diesel, de nombreux poids lourds en sont équipés depuis 2006. Les véhicules essence, qui émettent moins de particules nocives, ne sont pas concernés par AdBlue.

Quelles solutions pour les autres véhicules ?

Certains constructeurs ont opté pour d’autres systèmes, par exemple le piège à NOx (NOx trap en anglais). Celui-ci agit comme un filtre mais présente la contrainte de devoir être régulièrement purgé, ce qui entraîne une surconsommation de carburant.

Le duo SCR et AdBlue est à ce jour la solution la plus efficace pour limiter l’effet polluant des véhicules.

Où se situe le réservoir AdBlue et à quelle fréquence dois-je le remplir ?

Plusieurs emplacements sont possibles, tout dépend de la marque et du modèle du véhicule. Pour faciliter son identification, le bouchon est généralement de couleur bleue. Il peut se trouver sous le capot, dans le coffre ou à proximité du réservoir diesel. Dans ce dernier cas, il convient de s’assurer de ne jamais confondre les deux réservoirs : l’introduction d’AdBlue dans le réservoir diesel peut entraîner des défaillances.

Un message d’alerte apparaît lorsque la quantité d’AdBlue contenue dans le réservoir atteint un niveau bas. A partir de ce moment, vous disposez encore d’une autonomie de 2.400 km. AdBlue est disponible dans la plupart des stations-services. Vous pouvez également faire une demande de devis sur Total Proxi Energies.