Tout savoir sur la composition et le fonctionnement d’AdBlue

AdBlue est une solution aqueuse permettant de réduire drastiquement les émissions polluantes des moteurs diesel. Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur sa composition et son mode de fonctionnement.

Comment l’Adblue fonctionne-t-il ?

AdBlue a été créé en réponse aux exigences européennes en matière d’émissions polluantes des moteurs diesel. Celles-ci fixent des limites d’émissions polluantes de plus en plus basses tant pour les poids-lourds que pour les véhicules légers. 

Les normes Euro
Les normes Euro ont été lancées au début des années 90, d’abord pour les poids-lourds. Elles en sont aujourd’hui à leur 6e version, mais c’est avec ses versions 4 et 5 que les fabricants de poids-lourds ont commencé, dès 2006, à installer le système SCR utilisant AdBlue sur leurs véhicules. Depuis 2014, les véhicules légers en sont également parfois équipés.

 

Quelle est la composition de l’AdBlue ?

Deux éléments entrent dans la composition d’AdBlue : l’eau déminéralisée à 67,5% et l’urée à 32,5%. Ce dernier composant, utilisé principalement dans la confection d’engrais, est fabriqué synthétiquement à partir d’ammoniac (NH₃) et de dioxyde de carbone (CO₂).

Produit classé comme non-dangereux, AdBlue est ininflammable, non-explosif, biodégradable, incolore et soluble dans l’eau. AdBlue cristallise à - 11°C et commence à se décomposer à 30°. Il se décompose en ammoniac à 70°C. 

Légèrement corrosif, l’AdBlue doit être stocké dans des cuves en plastique ou en acier inoxydable. Pensez-y si vous voulez vous faire livrer en vrac.

 

AdBlue, comment ça marche ?

AdBlue est utilisé par les véhicules diesel équipés de la technologie SCR (Selective Catalytic Reduction ou Réduction Catalytique Sélective). Ce pot d’échappement catalytique permet, grâce à l’injection d’AdBlue, de transformer les oxydes d’azote polluants présents dans les gaz d’échappement en vapeur d’eau et en azote, deux composants inoffensifs. 

C’est la présence d’urée dans la composition d’AdBlue qui produit ce phénomène : sous l’effet de la chaleur, ce composant se transforme en ammoniac gazeux qui, à son tour, transforme les oxydes d’azote en eau et en azote.

 

Où se fournir en AdBlue ?

Si votre véhicule est équipé d’un réservoir à AdBlue, vous pouvez le remplir vous-même dans la plupart des stations-service. Le produit peut également être livré par nos filiales, que ce soit en vrac ou sous emballage conditionné. N’hésitez pas à demander un devis.

Si vous devez remplir votre réservoir seul, veillez à respecter certaines précautions d’usage liées à la composition d’Adblue :

  • Référez-vous au manuel d’utilisation de votre véhicule pour savoir où se trouve votre réservoir d’AdBlue. Où qu’il soit, veillez toutefois à ne jamais verser d’AdBlue dans le réservoir de diesel ou de diesel dans le réservoir d’AdBlue. Cela causerait des dégâts importants au moteur et au catalyseur ;
  • Lorsqu’un signal visuel sur votre tableau de bord vous indique qu’il est nécessaire de refaire le plein d’AdBlue, vous disposez encore de 2400 km d’autonomie. Quelques autres alertes vous seront données, puis le système électronique de votre véhicule bridera les performances de votre moteur, avant de rendre impossible le redémarrage de la voiture ;
  • Si vous remplissez d’AdBlue vos bidons ou jerrycans personnels, soyez attentifs à ce que ceux-ci n’aient pas contenu d’autres produits auparavant : la composition de l’AdBlue est très pure et le système SCR supporte mal la présence d’impuretés.  

 

Commandez dès maintenant votre Adblue.