Cinq astuces pour choisir votre poêle à pellets

Vous souhaitez acquérir un poêle à granulés afin de profiter d’une énergie respectueuse de l’environnement ? Voici les critères essentiels qui guideront vos choix.

Choisir son poêle à pellets

En France, 700.000 foyers ont recours aux granulés de bois pour se chauffer (source : Propellet). Comme un nombre croissant de Français, vous souhaitez aussi profiter de la belle chaleur de cette énergie renouvelable ? Voici cinq éléments à considérer pour bien choisir votre poêle à pellets.

 

1. Evaluez la puissance nécessaire pour votre poêle à pellets

La puissance de votre futur poêle à granulés dépend du volume à chauffer. Si elle est trop faible, vous ne profiterez pas de la chaleur souhaitée. Par contre, un appareil trop puissant tournera au ralenti et s’encrassera plus rapidement.

On considère qu’il faut 1kW pour chauffer environ 20 m3 d’espace (soit 8 m2 de surface au sol). Pour chauffer une seule pièce, une puissance de quelques kilowatts devrait donc largement suffire. Si vous désirez chauffer plusieurs pièces, il faudra par contre opter pour plus de puissance, jusqu’à 20 kW. Le poêle pourra aussi être connecté à une installation de chauffage central afin d’offrir une meilleure répartition de la chaleur.

 

2. La taille du réservoir de pellets a son importance

Selon la puissance, un appareil consomme généralement entre 1,5 et 2 kg de pellets par heure. Beaucoup de poêles à pellets sont équipés d’un réservoir pouvant accueillir entre 15 à 40 kg de granulés.

Dans la plupart des cas, les réservoirs de granulés de bois doivent être remplis manuellement. Il est aussi possible de relier votre poêle à un silo de stockage. Ce type d’installation est plus coûteux. Mais l’appareil étant approvisionné automatiquement, vous pouvez profiter sans effort de la chaleur qu’il produit.

 

3. Programmer son poêle à granulés

Pour bien choisir, renseignez-vous sur les possibilités existantes en matière de programmation de votre poêle à pellets :

  • Allumage et extinction faciles ;
  • Réglage de la puissance ;
  • Définition des horaires de chauffage ;
  • Adaptation de la puissance selon la température ambiante.

Tout peut désormais être reglé via un tableau de bord, une télécommande ou même un smartphone.

 

4. Des poêles à pellets qui allient efficience et design

Le poêle à pellets doit trouver sa place au cœur de vos pièces de vie. Beaucoup de constructeurs allient avec brio rendement et esthétique. Recherchez un design qui vous plaît et qui s’intégrera parfaitement dans votre environnement. Il y en a vraiment pour tous les goûts et pour toutes les bourses…

 

5. Comparez prix, qualité et coût d’installation des poêles à granulés

Sur le marché, il est possible de trouver des appareils d’une puissance de 10 kW pour des sommes avoisinant 1.000 euros. Si vous décidez de vous tourner vers un installateur professionnel, les prix les plus bas s’établissent généralement autour de 2.000 à 2.500 euros. Mais en fonction de la qualité et de l’efficacité énergétique de l’appareil, les prix peuvent grimper jusqu’à 5.000 euros, et bien plus si vous optez pour des marques « design ».

Au prix d’achat, il faut ajouter les coûts d’installation du système de chauffage, en prenant en compte :

  • La pose ;
  • Le réglage ;
  • La ventilation ;
  • L’évacuation des fumées.

Avant d’acheter un poêle à pellets, il est donc recommandé de prendre le temps de bien s’informer, de comparer les solutions existantes et, surtout, de demander conseil.